ART ABSCONs : Spektral Magik – Somnium I-VII

ART ABSCONs
Spektral Magik – Somnium I-VII

ParaLucid Netlabel, 2009

 


"Spektral Magik", c'est l'éclat pur d'un solstice d'été dans le regard du chaman masqué... Un sorcier magicien initiateur de mélodies magnétiques ressuscitant l'aura mystique d'un monde étrange, un envoûtement divisé en sept chapitres, là où le mot "somnium" devient le seuil formant l'oeil visionnaire des oeuvres du sommeil. Davantage qu'un paysage dont les lignes et contours se dessineraient distinctement, le Grand Ordonnateur d'ART ABSCONs nous charme en nous égarant dans sept écrins d'oniriques prières aux intonations parfois rituelles et occultistes ("Somnium VI"); un feu duquel s'évadent d'énigmatiques parfums grisants pour qui veut bien se perdre entre les demi-jours du Temple. Poétiques et incantatoires, les compositions reposent sur des éléments néofolk et atmosphériques, mais il ne faut pas s'arrêter à une quelconque étiquette, l'alchimie de chaque titre repousse les limites d'une tentative d'incarcération stylistique. La voix de notre guide possède ce charisme lié à une certaine sensualité, un chant féminin l'accompagne quelquefois ("Somnium III" par exemple, là où Maître ABSCONs tient un registre vocal plus inquiétant); des paroles en français sur la ballade nostalgique de "Somnium IV" et toujours une lente ivresse, une séduction imparable, un sentiment d'inaccessible qui nous saisit au cours d'une écoute hypnotique. Le dernier morceau franchirait-il l'ultime frontière ? Frôlant le quart d'heure, celui-ci offre une page d'ambient écrite sur d'immémoriales transcendances, une pluie de papillons tombant au ralenti sur les paupières de l'Eternité...
Que dire de plus, sinon que "Spektral Magik" (que son créateur propose en libre téléchargement), est tout simplement indispensable !

       Gasp