Arditi - Standards of Triumph

ARDITI
Standards of Triumph
Equilibrium Music, 2006

 

 

Il y a des mots qui sonnent comme des outrages, et prononcer "pacifisme" aux oreilles d’Arditi, cela revient sûrement à enfoncer une lame dans le cœur de H. Möller (membre de Puissance) et de M. Björkman. "Standards of Triumph" est le parfait témoignage d’une musique orchestrale et martiale qui jette un regard marmoréen sur notre monde, vision saisissante d’une armée traversant l’épais brouillard soudé aux terres renversées d’un champ de bataille. Si bien sûr les noms de Sophia ou In Slaughter Natives viendront sonner à vos oreilles, l’atmosphère âpre et conquérante de l’opus ne tardera pas à estomper l’écho des influences en gravant l’empreinte du binôme suédois. Des percussions de poudre et de fer s’accouplent à des mouvements symphoniques parfois grandiloquents qui ne se départissent jamais d’une aura sombre et menaçante. Sur "Ploughshares into Swords", une voix semble annoncer une prophétie sur le mode du spoken word. Le fabuleux "Deathmarch" (morceau que reconnaîtront les fans de Marduk puisqu’il apparaît sur "Plague Angel") pourrait évoquer l’arrivée triomphante des cavaliers de l’Apocalypse ; il s’agit d’une marche funèbre hantée par des chœurs, un climat empoisonné et envoûtant qui est certes celui de tout l’album avec ici, cependant, une attraction plus forte. Arditi a peint une vaste toile où l'on devine le grondement des combats, le sang et la mort de milliers de soldats, un espace désolé jonché de cadavres où une fumée éternelle charrie les miasmes et la souffrance d’une Europe exsangue… Un monument de marbre froid, beau et oppressant que les amateurs de musique fière et martiale apprécieront.

       Gasp