Deutsch Nepal - Tolerance

DEUTSCH NEPAL
Tolerance
Staalplaat, 1994

 

 

 

Hennissements spectraux qui retombent en échos dans les cavernes de l'oubli, ainsi commence cet opus de Deutsch Nepal paru en 1994. "Horses give birth to Flies", le titre d'ouverture, nous invite sans tarder à pénétrer les espaces sonores sculptés par Lina Baby Doll. Les atmosphères profondes déroulent leur architecture en mettant l'accent, la plupart du temps, sur la répétition ; diverses constructions rythmiques se déploient ainsi sur un fond plus ou moins pesant, infiltrant les zones d'énergie d'une manière résolue et plutôt dynamique ("The Eagles gift") ou bien en laissant échapper un surplus de lourdeur et de lenteur ("Nonexistance"). "Tolerance", le morceau récurrent de l'album, me fait un peu penser à du Allerseelen période "Cruor" ; une atmosphère tiède, presque organique, que ne cesse d'animer une intensité sous-jacente, force persuasive et quasi hypnotique. Le dark ambient et l'indus sont ici traités avec savoir-faire, l'auditeur ne s'ennuiera pas et visitera avec plaisir cette étrange galerie ; si la première écoute n'est pas forcément évidente, l'oreille cependant jette vite ses défenses et se laisse rapidement charmer. Le dépouillement de "Chip Chop", avec cette voix tenant davantage du soupir et sa nappe plombée qui frôle notre gorge, nappe "recouverte" progressivement par les lichens du rythme, est l'une de ces manifestations où l'on a le sentiment de glisser et de se perdre à jamais. Un périple d'une heure que l'artiste suédois a dessiné pour nous, gommant la forme des ultimes empreintes laissées par notre marche hésitante.

      Gasp